Les Presses de l’Université de Montréal
» Vimeo
» Facebook
» Twitter

Achetez ce numéro en ligne [Comment?]


Téléchargez ce numéro via Érudit (Abonnement requis)

Collection > Volume 27 Numéro 1 (2017) >

Serge Arcuri
Territoires

Estelle Lemire

Résumé

C’est sur le thème pluriel de territoire que j’ai esquissé un bref portrait du compositeur québécois Serge Arcuri. L’idée du territoire est prise ici au sens propre comme au sens figuré. Je parle de celui défriché par son mentor, Gilles Tremblay, un territoire partagé par tant de compositeurs du Québec. De celui aussi qui forge l’identité personnelle, créatrice et poétique. Ce texte se veut le compte rendu d’une rencontre cordiale, sans formalités, qui a eu lieu à l’automne 2016 et au cours de laquelle nous avons discuté à bâtons rompus du métier d’Arcuri, du milieu musical dans lequel il évolue, de son parcours hors normes, de ses études au Conservatoire de musique de Montréal, des influences qui ont pu façonner sa personnalité, des éléments qui constituent son langage, en plus de jeter un œil à l’intérieur de quelques-unes de ses œuvres pivots. En somme, un tour d’horizon du territoire Arcuri.

Mots clés: Serge Arcuri, Les espaces infinis, Les furieuses enluminures, Migrations, Gilles Tremblay.

Page article@27_1_03 générée par litk 0.600 le mardi 16 mai 2017.
Conception et mise à jour: DIM.